White Trash /// AXELLO /// Le Clip

Bienvenue par ici, tu vas pouvoir rentrer en profondeur dans un grand moment de l’histoire musicale albigeoise.

48268781_2187904911266229_2601803171152003072_n

Je viens te présenter le dernier clip d’AXELLO, rappeur subversif alternatif de génie, et je dis pas ça que parce que c’est mon pote, quoi que… Non, le mec a du talent, une sorte de génie incompris, comme un consensus hybride entre Kurt Cobain qui fait du hiphop, le Fuzati du terroir avec un couleur capillaire à la Eddy De Pretto .

Dans les lignes qui vont suivrent, je vais vous donner ma version de l’histoire de ce morceau. Car, oui, ce morceau fait aussi parti intégrante de mon histoire musicale, aussi humble soit elle.

img_1888

Ce morceau est né d’une des énièmes conversations qu’on a pu avoir ces dernières années car j’ai toujours renvoyé à Axel de mettre un peu d’eau dans son vin. On est tous les deux musiciens à notre manière, car lui comme moi nous ne vivons pas de notre art actuellement. On porte des projets où nous proposons nos créations, nos compositions, notre univers.

Aujourd’hui dans la musique, et surtout dans le milieu hiphop, peu d’entre nous sont capables de porter seul un projet musical, gérant à la fois le visuel, la composition et l’écriture. Nous déléguons, certes, certaines taches, mais nous n’allons jamais vers la facilité comme nous pouvons dès fois le constater. On essait d’apporter notre pierre à l’édifice qu’est le mouvement hiphop tout en essayant d’être soi et juste avec soi. Je dis ça car de plus en plus de MC par exemple ne vont pas chercher plus loin que youtube pour poser sur des instrus, se satisfaisant d’un son tout crados en MP3 sur lequel 3000 autres MCs ont déjà du poser… Je ne dis pas que ce n’est pas bien, que c’est criminel… Au contraire, je trouve cela génial d’avoir accès à tout ça, mais la démarche artistique n’est pas la même, soyons lucide. Sauf que triste est le constat, l’auditeur et l’auditoire actuel n’aime plus le risque, et n’importe qui peut se mettre en scène comme soit disant rappeur ou musicien (regarde juste le nombre de personne qui font des covers par exemple)… Ce constat que nous faisons souvent, peut être perçu comme décourageant, mais c’est l’époque qui veut ça aussi je pense. On a peut être trop d’attente… Je ne sais pas…

J’ai toujours dis qu’il fallait savoir prendre de la distance, Axel lui il a écrit ce morceau suite à nos désaccords je pense. C’est ce qu’il m’a dit en fait.

La première version que j’ai entendu, j’ai trouvé ça cool mais ça manquait d’un truc, d’une touche vraiment plus rock. Je te mets en lien la vidéo de la première version.

Du coup, je m’y suis posé. J’ai retravaillé les sons de batterie, la basse et j’ai rajouté pas mal de parties guitares supplémentaires avec même des petits délires à la Tom Morello.

img_1889

Les premiers retours de la nouvelle version ont été plutôt bon, voir très bon.

L’idée du clip germe début 2018 et l’équipe commence à se former à ce moment là. Gregory Courtois intègre la team lors d’un apéro tardif et bien arrosé un beau soir de printemps.

L’ami Grégory, fort de ces expériences passées sur différents tournages nous structure comme des petits soldats. Il devient naturellement coordinateur car il est le seul à avoir une vision d’ensemble et une expérience plus professionnelle que nous…

Bein ouais, moi j’ai toujours bossé à l’arrach les 3/4 du temps, genre tu prends un truc qui filme, tu viens le jour même et tu fais au feeling… Ou tu filmes tout ce qui se passe tout le temps et un jour tu fais des montages avec, ça aussi j’ai beaucoup fait.

Du coup ça fait un melting pot de tout ça, avec un Axel avec une vision du truc mais encore plus à l’arrach que moi et on est parti.

Le jour du tournage (lieu trouvé une semaine avant), on commence la journée en mode galérien. Axel n’a pas pu récupéré le matos pour le groupe car le mec qui devait nous le prêter dort (on devait récupérer des gros amplis guitares et basses pour le décor). Greg, lui, revient de tournage en mode nuit blanche et moi j’annonce que je dois tracer à 16h pour garder mes enfants… On s’est un peu pourri… Puis on a été surprenants, on a été intelligent, raisonné et on s’y est mis.

Voila la totalité des photos du tournage, clique sur celle de ton choix pour l’agrandir.

C’était un samedi, fin septembre, il faisait chaud. Axel a fini couleur crevette, le maximum de sa capacité de bronzage vu qu’il est roux.

Les photos sont en grande partie de Miss Jodie, femelle du mâle alpha roux, mais c’est facile d’être mâle alpha chez les roux, ils sont moins de 3% de la population mondiale, le plus connu étant Ron Weasley, tu vois c’est pas un gros niveau quand même.

Le clip est un clin d’oeil aux clips rock des années 90.

Greg a géré en grande partie le montage et la post production, tout en étant à l’écoute de nos remarques et retours. Si tu cherches d’ailleurs un vidéoMakeur sérieux, fiable et compétent, vla son facebook perso pour le contacter (on attends toujours ton site web mon coco).

Au final, on est tous assez fier du résultat au vue du budget proche du néant et du temps passé.

Ce Morceau est issus de l’album BATHOPHOBIE, dispo partout en streaming et sur le web…

Deezer: https://www.deezer.com/en/album/66656572

Spotify: https://open.spotify.com/album/5g51dg…

Apple music: https://itunes.apple.com/fr/album/bat…

Amazon: https://www.amazon.com/Bathophobie-Ex…

Rejoins Axello sur facebook: https://www.facebook.com/axellooooo

Tipeee: https://www.tipeee.com/axello-1

fb_img_1532887129368-461385155.jpg

Voilà ma version de l’histoire, de ce pan d’histoire dirai-je même!

J’espère quelle vous a plu.

Maintenant tu peux aller faire dodo mon enfant…